RAP (régime d’accès à la propriété)

Ce régime vous permet de retirer une partie de vos REER sans pénalité ou franchise d’impôt et d’utiliser votre capital pour l’achat d’une propriété si ni vous ou votre conjoint n’avez été propriétaire d’une habitation au cours des 5 années civiles commençant avant la date du retrait.

Caractéristiques:

L’acheteur peut retirer jusqu’à 20 000$ de son REER (40 000$ par couple)

Le retrait doit être remboursé sur une période maximale de 15 ans, commençant la 2e année civile suivant celle du retrait.

La propriété doit être acquise avant le 1er octobre de l’année civile de celle qui suit le retrait.

Est-ce que ça vaut la peine ?

Retour d’impôt

Vous pouvez investir jusqu’au 28 février de cette année dans votre RÉER et profiter du RAP à condition que les fonds aient été dans votre RÉER pour une période minimum de 90 jours.

D’où les fameux gains des retours d’impôts. Cependant, même si vous avez assez d’arrérages pour cotiser 20 000$ à vos RÉER cette année, il se peut que vous ne puissiez pas utiliser la déduction entière contre votre revenu imposable de l’année courante. À ce moment là , la partie inutilisée s’appliquera sur votre revenu imposable de l’année subséquente.

Rendement sur le capital investi

Tout dépendant du rendement de vos REER et de vos autres liquidités disponibles pour effectuer un « cash down » sur une propriété, la réponse peut passer d’un oui, c’est avantageux, à un non, pas du tout.
N’oubliez pas que les intérêts à l’intérieur de votre REER sont à l’abris de l’impôt. Lorsque que vous comparez les taux d’intérêts hypothécaires à celui de votre REER, ramenez le rendement de votre REER à un taux de rendement avant impôt.